Les petites listes de l'avent de Little Red #12

by - décembre 20, 2018

 

 Hello!
Cela fait plusieurs jours que je n'ai pas posté ma petite liste de l'avent. Je suis désolée, j'ai été assez malade, mais maintenant, I'm back on track. Je vais progressivement rattraper mon retard donc restez connectés.

Le livre du jour est:
Résumé:
Je me souviens que tu avais toujours raison, même quand je voulais à tout prix que tu aies tort. 
Je me souviens des gâteaux que tu cuisinais quand j'étais triste, et des histoires qu'on lisait ensemble auprès du feu. Je me souviens que tu affirmais que même quelque chose d'aussi petit qu'un flocon de neige pouvait changer le monde. Tu me manques maman, mais je me souviens de tout...

À la mort de sa mère, Hazel est envoyée en Australie chez un homme qu'elle connaît à peine, laissant derrière elle tout ce qu'elle a toujours aimé. Mais le soleil, la mer et le sable blond sont bien trop futiles pour consoler sa peine. Jusqu'au jour où elle rencontre Red et Luca, des frères jumeaux qui vivent dans la maison d'à côté. Elle commence à réaliser qu'elle passe sans doute à côté de sa vie. Alors qu'elle tente de se reconstruire peu à peu, elle va comprendre qu'elle n'est pas la seule à lutter contre ses fantômes. Mais peut-elle accepter si facilement qu'un coeur brisé peut parfois guérir ?

Pourquoi ce choix? 
"- Les monstres sont tous les mêmes, souligna Hazel. Qu'ils soient sortis de l'espace ou de notre imagination, ça ne change rien."

On dit souvent qu'on ne ne peut pas tourner la page et ouvrir un nouveau chapitre de notre vie si on relit sans cesse le même chapitre.  
Mais comment tourner la page lorsque tourner la page signifie oublier sa propre mère? 

Comment Hazel, notre personnage principal, peut-elle s'y résoudre alors que sa mère a toujours été sa seule amie, sa seule famille et sa seule confidente?

Certains évènements de la vie d'Hazel l'ont forcée  à troquer le Londres qu'elle aimait tant pour l'Australie, afin de rejoindre un homme qu'elle connaît à peine: son père.

C'est donc une Hazel en manque de repères et totalement bouleversée que nous rencontrons au début de ce roman. Dès les première pages, je me suis sentie happée par cette histoire, particulièrement par les parties épistolaires! 
Ces parties ont donné au roman une dimension toute particulière et m'ont permis de totalement m'immerger, allant jusqu'à m'identifier à Hazel sur certains points. 

Car l'histoire d'Hazel est une histoire universelle: celle de la perte d'un parent.
Je vous conseille ce roman car il est la preuve que l'on peu aborder des sujets délicats de manière douce et surtout, sans entrer dans le pathos. L'histoire est véritablement bien ficelée et addictive. Même si j'ai deviné assez rapidement le dénouement, je ne peux pas le reprocher à l'autrice car je devine malheureusement assez souvent les fins de roman.

Outre cette histoire universelle, Ne m'oublie pas est aussi une belle histoire d'amitié et d'amour qui lie les personnages entre eux et que j'ai adoré découvrir! C'est un véritable page-turner que je vous recommande pour passer un bon moment!


La chanson du jour est:




A très vite pour de nouvelles recommandations!




You May Also Like

2 commentaires