A première vue de Colleen Hoover

by - décembre 10, 2018




Titre: A première vue
Autrice: Colleen Hoover
Collection: Hugo new romance



Résumé:

Merit Voss sait qu’elle est une fille un peu bizarre. Elle collectionne, par exemple, les trophées qu’elle n’a pas gagné. C’est en voulant en acquérir dans une brocante qu’elle fait la connaissance d’un séduisant jeune homme, Sagan. Il lui plaît immédiatement mais elle va vite réaliser que la situation risque d’être un peu plus compliquée qu’elle ne le pensait et que l’alchimie qu’elle a cru percevoir entre eux, a peu de chances de se développer.
Rien n’est jamais simple dans la famille Voss. Ses parents sont séparés officiellement mais vivent encore sous le même toit, celui d’une ancienne église désaffectée. Son père a épousé l’infirmière de son ex-épouse, qui l’a assistée lorsqu’elle a eu un cancer. Ses frères et soeurs ont des traits de caractère qu’elle n’apprécie pas et qui le rendent aussi étranges que leurs parents. Merit ne supporte plus cette famille dont elle juge sévèrement chaque membre.
Mais, le pire est peut-être à venir quand elle découvre que les apparences sont peut-être trompeuses. Quand la vérité se dévoile, lorsque des secrets bien gardés commencent à émerger, Merit est confrontée à une tâche difficile : remettre toutes ses certitudes en question.

Mon avis:

Comme pour chaque livre de Colleen Hoover, je suis toujours très impatiente de lire et découvrir ses histoires. Cependant, comme mes deux dernières lectures (November 9 et Too late) étaient assez décevantes par rapport à ce que j'attendais venant de ma queen, j'étais sur mes réserves.

A première vue est un roman que j'ai beaucoup aimé, il est différent, mais c'est également ce que j'ai apprécié. Toutefois, j'ai été déçue de la manière dont les évènements ont tourné.
J'ai véritablement apprécié le fait que Colleen Hoover ait décidé d'aborder des sujets importants, en particulier la dépression. Un lecteur lambda ne détectera peut être pas de prime abord cet aspect du roman, en revanche, pour être passée par là, c'est une des premières choses que j'ai remarquées. L'écriture est très spéciale, assez nébuleuse, et c'est ce qui, je pense a provoqué les réactions de certaines lectrices.

Colleen Hoover a été un véritable génie et son travail d'écriture est impressionnant. Elle retranscrit avec justesse chacune des émotions qu'une personne en dépression peut ressentir. Au début, cela peut être insidieux, avant d'être beaucoup plus visible.

Voss Merit est un personnage auquel on ne peut pas réellement s'attacher. Pour cause: elle est aussi complexe qu'incompréhensible. Ses réactions peuvent paraître disproportionnées mais elles ont le mérite de refléter une réalité, sa réalité. Une réalité tronquée, perçue au travers du prisme d'une dépression latente.
Entre les secrets que Merit découvre les uns après les autres, il est de plus en plus difficile pour l'adolescente de remonter la pente.
D'autant plus qu'elle s'embarque dans une relation des plus compliquée avec Sagan, un jeune homme mystérieux, artiste, qui va emménager dans l'église désaffectée dans laquelle elle habite.

Vous l'aurez compris, rien n'est facile pour Merit. Bien que je ne l'ai pas appréciée, j'ai énormément apprécié la suivre, suivre son parcours, ses potentielles évolutions et sa relation avec Sagan.

Je pense que pour cet ouvrage, il ne faut pas forcément chercher à retrouver la plume de Colleen comme on la connaissait à ses débuts. J'aime la manière dont elle évolue et les prises de risques qu'elle prend, même si je ne suis pas toujours convaincue. A quelques exceptions près (dont je ne peux malheureusement vous parler dans un avis non spoilant), j'ai adoré ce roman, différent, mais important. J'aurais cependant apprécié qu'elle ne reste pas en surface sur certains points. Ces derniers auraient vraiment gagné à être exploités!



You May Also Like

3 commentaires

  1. Je l'ai bizarrement beaucoup apprécié, Merit. Je me suis beaucoup attachée à elle, j'ai eu de la compassion pour elle, mais peut-être parce qu'elle me rappelait mon moi adolescente (dépressive) et toute la compassion que je n'ai pas eu, du coup, j'en ai eu à lui donner xD
    Mais j'ai trouvé celui-ci brouillon quand même (pas forcément par Merit, mais par tout ce qui l'entoure).

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'intrigues! Je n'ai pas encore lu tous les bouquins de Colleen Hoover mais habituellement, c'est une valeur sûre :)

    RépondreSupprimer
  3. Il est dans ma PAL j'espère vraiment qu'il va me plaire sinon je serais triste ahah

    RépondreSupprimer