Se reconstruire- Heroes

by - janvier 18, 2018



Titre: Heroes
Auteure: Battista Tarantini
Collection: Hugo New Roman
Pages: 471

Résumé:

Ont-ils encore le pouvoir d'aimer ?
La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu'elle commençait des études de médecine, son cœur l'a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L'organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complétement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s'exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie. 
Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours. 
Ténébreux, écorché vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n'est pas celui qu'il semble être. Il la fascine, l'attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d'Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer. 

Au cœur de l'immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?

Mon avis: 

Attachez vos ceintures, car après ne m'oublie pas, je vous embarque à nouveau en Australie, mais cette fois dans le désert!
Heroes est un livre qui me tentait énormément pour plusieurs raisons. Premièrement, c'était la première fois que j'avais l'occasion de lire un livre traitant en substance de la vie après une greffe, et pas n'importe laquelle, une greffe du coeur. J'étais donc très curieuse. Ensuite, je voulais lire un livre d'une auteur française car je ne lis vraiment pas assez d'auteurs français et je veux y remédier. Enfin, je ne vais pas vous le cacher, j'avais très hâte de rencontrer le ténébreux Z.
Malheureusement, j'ai été assez déçue de ma lecture et plusieurs choses m'ont dérangées, certaines dont je peux parler, et pour d'autres, je vais écrire une partie spoilante à la fin de l'article afin de pouvoir vous expliquer complètement mon ressenti.

Heroes, c'est l'histoire de Grace, mais aussi celle de Z. Grace est une jeune fille à qui la vie n'a pas fait de cadeaux: à la suite d'une transplantation cardiaque qui l'a contrainte à interrompre ses études de médecine, elle décide d'emménager temporairement chez sa tante qui vit dans le désert australien.
C'est dans ce décor idyllique - ou pas, qu'elle va faire la connaissance de Z, le garagiste du coin, qui va réparer sa voiture. Z est sombre, glacial, mais aussi terriblement mystérieux. Une relation très tumultueuse va se nouer au fil du temps entre ses deux êtres brisés.
Je pense que le fait qu'un des personnages souffle le chaud puis le froid en permanence et pour des raisons pas toujours évidentes m'a profondément dérangée, ce d'autant plus que je n'arrivais déjà pas à m'attacher à nos deux personnages principaux.
Z est juste véritablement imbuvable et Grace est beaucoup trop passive sur certains de ses actes (pour voir l'explication spoilante de cet argument, je vous invite à lire la fin de la chronique) que je trouve impardonnables. Il est certes torturé et rongé de remords, mais cela ne l'exonère pas pour autant de ses responsabilités.
Cependant, j'ai beaucoup aimé la manière dont Battista Tarantini a abordé les sentiments que Grace pouvait ressentir après son opération. C'est un gros point positif parce que, même si j'aurais aimé que ce point soit encore plus développé, j'avais très peur que ça reste très superficiel, ce qui n'est pas le cas à mon sens.
L'histoire de Z en revanche, ne m'a pas vraiment touchée, je pense que c'est parce que j'ai vu venir le plot-twist assez rapidement et bien que d'habitude cela ne me dérange pas forcément, ici c'est le cas  car c'est à la suite de ce plot-twist que les choses avancent enfin entre nos deux personnages et je trouve ça dommage.
Néanmoins, je trouve l'écriture de Battista Tarrantini très poétique:
" C'est juste que l'amour ne se commande pas. Ou alors l'amour est comme l'adrénaline; on s'y shoote tellement qu'on ne ressent plus rien quand on est trop gonflé. Seulement, il n'existe pas trente mille façons d'aimer, alors on fait comment, après?"

Par ailleurs, s'il y a bien une chose que j'ai adorée dans ce roman, ce sont toutes les références aux univers Marvel et DC Comics. J'ai trouvé ça super original, et ça permettait de comprendre à quel point Grace avait souffert ou encore la profondeur de ses sentiments envers Z.

C'est ici que ma chronique s'arrête pour les personnes n'ayant pas lu le livre, pour les autres, je vous garde encore un petit instant:
afficher spoiler
Je remercie Hugo New Roman de m'avoir permis de découvrir Heroes!

You May Also Like

6 commentaires

  1. Moui, alors je suis très moyennement emballée là... Déjà que de base, la romance n'est que rarement ma tasse de thé, avec ce que tu en dis, j'ai plutôt envie de passer mon chemin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, c'est vrai que j'ai eu beaucoup de mal! Après j'ai vu beaucoup d'avis positifs donc s'il te tente vraiment, fonce!

      Supprimer
  2. Raaah celui-ci me tente aussi ** Beaucoup trop de nouveaux livres s'ajoutent à ma WL Ahaha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha faire un tour sur les blogs c'est toujours un problème pour nos WL!

      Supprimer
  3. Franchement il me tentait tellement celui-ci qu'il est arrivé dans ma PAL la veille de sa sortie puisqu'il était déjà disponible au Furet du Nord haha ; toujours pas lu mais ce sera vite fait, je suis trop impatiente de découvrir tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wah, dis moi quand tu l'auras lu! J'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé

      Supprimer