Ces femmes noires ont aidé à gagner la conquête de l’espace - J'ai vu: Les figures de l'ombre


Un film de Theodore Melfi en collaboration avec Pharell Williams
Durée: 2h08
Sortie cinéma: 8 Mars
Avec notamment: Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe

Résumé:


Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.


Mon avis: 

3 femmes, 3 destins: 

Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan. Trois noms qui vont me marquer pendant longtemps. Les figures de l'ombre, ce sont les histoires poignantes et inspirantes de jeunes femmes qui ont décidé de lutter. Lutter pour faire reconnaitre leur travail, lutter pour que l'on voit autre chose que leur couleur de peau. Car oui, à la NASA, on veut de leurs cerveaux mais surtout pas de leur couleur de peau. C'est d'ailleurs pour cette raison que les bâtiments sont séparés et que le groupe de mathématiciennes noires, qui pourtant fait exactement le même travail que le groupe de mathématiciennes blanches, est installé dans des locaux isolés, presque délabrés.
Cependant, vous aurez beau essayer de réprimer ces femmes, l'ambition et leur volonté de s'élever étaient si fortes que cela n'a servi à rien.  On va donc suivre le parcours de trois jeunes femmes noires dans l'organisation qui sera la première à abolir la ségrégation au travail.






3 pionnières: "Je ne peux pas changer la couleur de ma peau alors je n'ai pas d'autre choix que d'être la première"Mary au Juge 

Ces femmes , brillantes, ont été des pionnières:
♣︎ Katherine Goble, véritable calculatrice humaine, sera la première femme, noire de surcroit, à intégrer le plus prestigieux groupe de recherche, qui à cette époque travaillait d'arrache pied pour ne pas se laisser distancer par les Soviétiques. Elle franchira tous les obstacles qu'elle croisera sur sa route avec brio. Son histoire m'a énormément touchée.

♣︎ D'un autre côté, nous avons Dorothy Vaughan, dont la persévérance n'a d'égal que l'optimisme. Elle luttera pour acquérir le statut qui lui revient de droit, mais qui lui était injustement refusé.

♣︎  La dernière et non des moindres, celle qui a inspiré l'étudiante en droit que je suis, qui a défendu ses droits devant une cour qui lui était totalement hostile, ce afin d'étudier dans un établissement n'admettant pas les personnes de couleur. C'est une femme ambitieuse, battante et indépendante. J'ai  adoré découvrir son histoire au travers de ce film!

Les femmes oubliées de l'histoire

En ressortant de la salle de cinéma, j'ai été indignée. Puis l'indignation a laissé place à beaucoup d'interrogations. Pourquoi? Pourquoi ont-elles été oubliées? Pourquoi, alors que je suis précisément tombée sur le sujet de la conquête de l'espace et la guerre entre l'URSS et les Etats-Unis, je n'en ai jamais entendu parlé durant mes cours? Je trouve ça indignant, comme beaucoup de choses en histoire malheureusement.
Pourtant, je pense que ça aurait intéressé nombre d'entre nous d'en apprendre plus, sur ces femmes, issues de minorités, qui ont fait l'histoire. Oui, je dis bien fait car elles ont eu un rôle déterminant, que ce soit dans la conquête de l'espace ou sur terre, dans l'avancée de la lutte contre les discriminations.


"Here at NASA we all pee the same color." Ici à la NASA, nous pissons tous de la même couleur
Des mots, de simples mots peuvent avoir une résonance toute particulière dans l'oreille de celui qui veut écouter. Ces mots sont bouleversants et lourds de sens. Je ne peux pas vous en dire plus sur le contexte dans lequel ces mots ont été prononcés, pour cela il faut aller voir ce film!
Le saviez-vous? 
Un livre du même titre a été publié l'année dernière par Lee Shetterly.  Un documentaire portant le même nom est également disponible

Voici une photo des véritables Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan



Pour voir la bande-annonce, c'est par ici: 






You May Also Like

2 commentaires

  1. Je sais pas pourquoi mais ton article m'a énervé. De quel droit est-ce que les programmes scolaires effacent une partie si importante de l'histoire? Ces femmes ont permis au USA de battre les soviétiques !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment ce qui m'indigne! J'ai donc décidé de me faire mon éducation seule! Je ne comprends vraiment pas pourquoi!

      Supprimer