Divergent tome 3: Allegiant

by - janvier 25, 2015




Titre: Allegiant
Auteure: Veronica Roth
Edition: KATHERINE TEGEN BOOKS
Pages: 544 
Format: Hardback
Prix:18,24 €

Résumé:

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. 
Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. 
Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

Mon avis:

J'ai fini ce livre en lecture commune avec Mortelle lecture. Sa chronique


Difficile de finir une saga! Aujourd'hui, je vous donne mon avis sur le tome 3 de la saga divergent: allegiant. Ce livre, je l'attendais beaucoup surtout après la fin sublime du tome 2, qui nous laisse sur notre fin! On n'a qu'une envie: continuer sur sa lancée et enchainer le tome 3.
C'est ce que j'ai essayé de faire une première fois, mais j'avais abandonné. J'ai vraiment été déçue par ce livre!
J'ai trouvé le début assez plat, certes, on découvre la réaction suite aux révélations et les décisions qui sont prises donnent très envie de poursuivre la lecture, mais ensuite, rien. Je n'ai pas retrouvé l'action qui caractérisait pourtant si bien les deux premiers tomes. Raison pour laquelle j'avais interrompu ma lecture. 

Puis, récemment, j'ai repris ma lecture, plusieurs mois plus tard,et c'est à cette occasion que j'ai commencé ma lecture commune. 
J'ai ensuite eu beaucoup de mal à la continuer, et ce jusqu'à environ les 300 pages du livre où j'ai beaucoup aimé. L'action reprenait, Tris et Quatre dans toute leur splendeur! À ces moments-là, les pages se tournaient toutes seules! J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteure nous raconte ces actions!

Cependant, je ne peut m'empêcher d'émettre un bémol à ma lecture: j'ai eu un effet montagne russes: À des moments j'étais captivée par ma lecture, à d'autres, j'avais vraiment l'impression de m'ennuyer malheureusement, et ces moments étaient plus présents que les bons moments. 

Néanmoins, il y a quand même plusieurs points positifs dans ce livre et je préfère me focaliser dessus et oublier ce qui a été décevant car les deux tomes précédents ne m'ont vraiment pas déçue et je n'ai pas envie de finir cette trilogie sur une note négative. 

Tout d'abord, la romance, entre Tris et Tobias. C'est une romance que j'ai beaucoup aimé, tout comme mon partenaire, Mortelle-Lecture, je l'ai trouvée très réaliste,  et pas du tout cliché, c'est ce que j'ai particulièrement aimé. On voit un couple, qui comme dans la vie réelle sont confronté à des problèmes, qu'ils doivent surmonter en tant que couple, ce n'est pas la romance utopique, sans aucun problème que l'on retrouve malheureusement très souvent dans le genre YA.

Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé les personnages secondaires, notamment Uriah. Uriah, c'est un personnage que j'aidore, il a toujours LA réplique qui fait rire, les actions qu'il faut, et j'ADORE son caractère, caractère que j'appréciais déjà dans le tome précédent! 

Ensuite, j'ai beaucoup aimé les petites leçons de vies que l'auteure nous donnait bien qu'indirectement, notamment un passage du livre m'a beaucoup fait réfléchir:

" Je coche mentalement chacun des comportements humains qu'il vient de citer : la peur, l'absence de réflexion, le mensonge, l'agressivité, l'égoïsme. Il est bien en train de parler des factions. Et il a raison de dire que chacun perd quelque chose en gagnant une qualité : les Audacieux sont courageux mais violents ; les érudits, intelligents mais vaniteux ; les Fraternels, pacifiques mais passifs ; les Sincères, francs mais blessants ; les Altruistes, généreux mais inhibés.
— Le genre humain n'a jamais été parfait, reprend David, mais les modifications génétiques n'ont fait qu'aggraver les choses. Cela s'est manifesté dans ce qu'on a appelé la guerre de pureté, une guerre civile menée par ceux qui souffraient de gènes déficients contre le gouvernement et les autres individus. la guerre de pureté a engendré des destructions jamais atteintes sur le territoire américain, et décimé presque la moitié de la population du pays."
Ce livre nous montre que l'imperfection et les défauts sont nécessaires, que l'être humain n'est pas parfait et que chercher à le parfaire peut produire l'effet inverse.

Elle nous a également appris que le pardon était important, chose avec laquelle je suis d'accord (même si ça peut être difficile parfois!!)

Enfin, la fin du livre m'a beaucoup émue, j'ai eu les larmes aux yeux, c'est vous dire! Pour moi, l'auteur "parfait", je l'ai déjà dit mais je le redis , c'est l'auteur qui réussi à nous faire communiquer ses émotions, qu'elles soient tristes ou heureuses. En l'occurrence, Veronica Roth y arrive à la perfection dans cette saga et j'ai apprécié!

Voilà, je pense que je vous ai donné l'avis le plus objectif que je pouvais vous donner, je ne prolongerais pas ma chronique pour les raisons que je vous ai exposées plus haut!

Ma Note:
3/5

You May Also Like

0 commentaires