Le passeur

by - novembre 09, 2014

Titre: Le passeur
Auteur: Lois Lowry
Edition: l'Ecole des Loisirs
Prix: 16,00€
Nombre de pages: 235 pages


Résumé:

Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d'individu n'existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont "élargis". Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.

Mon avis:

Je reviens vers vous après une longue absence (mea culpa) pour vous parler de... DYSTOPIE of course!

aujourd'hui je vais vous donner mon avis sur le passeur.
Je suis super contente, car par l'intermédiaire de la blogo, encore une fois j'ai découvert un livre super. Je dois avouer qu'avant d'avoir lu les avis et regardé la bande annonce, ce livre ne me tentais pas parce que je n'étais pas mais pas du tout fan des anciennes couvertures. Mais en passant à ma libraire, j'ai vu la nouvelle réédition de chez l'Ecole des Loisirs et j'ai vraiment adoré, alors c'était l'occasion ou jamais.
On entre d'emblée dans un univers très "dystopien": Nous nous trouvons à l'Identique, un pays? ville? continent. dans lequel les animaux, la guerre, les sentiments ou encore la vision en couleur n'existe pas. L'Identique par les Sages. À 12 ans, chaque citoyen se voit affecté par les sages, leur futur emploi. Jonas lui va être formé par le "passeur", un sage pas comme les autres, qui se charge de rassembler en lui tous les souvenirs (de guerre, les sentiments, la couleur etc...). Il aura la lourde tache de les transmettre à Jonas.
J'ai beaucoup aimé cet univers très addictif. L'auteur sait faire renaitre en nous en même temps que Jonas, la perception des couleurs, les sentiments tels que l'amour, la tristesse profonde etc...J'ai trouvé cet univers original et bien construit. 
J'ai beaucoup aimé me plonger dans cet univers, me poser des questions en même temps que le personnage. 
Cependant, il y a plusieurs choses qui sont venues parasiter le plaisir que j'ai eu à lire ce livre. Dans un premier temps, la longueur du livre: je l'ai trouvé vraiment trop court même si paradoxalement j'ai trouvé qu'il y avait trop de descriptions. J'aurais aimé qu'il soit plus long que certains points soient plus développés que d'autres, que j'ai trouvé (personnellement) qu'il n'était pas forcément utile de décrire autant. Il y a un autre point qui m'a un peu froissé également: je trouve que les réflexions de Jonas, les sentiments qu'il ressent parfois ne correspondent pas à un enfant de 12 ans. Je lui aurait donné beaucoup plus, je pense que c'est également pour cette raison que les producteurs ont choisit pour interpréter son rôle une personne plus âgée.
Et cette fin... SPEECHLESS. Je ne sais pas quoi dire mis à part: où est le reste du livre?! On s'arrête en pleine action, au moment où justement l'histoire est la plus intéressante!


En conclusion, je pense que ce livre est une bonne base qui va structurer le reste de l'histoire. Ce roman en vaut vraiment la peine même si je n'ai pas forcément aimé certains passages. Si vous cherchez de la dystopie, un univers original, qui amène à se poser des questions et rapide à lire: ne cherchez pas plus longtemps!

Ma note:
3.75/5


You May Also Like

2 commentaires

  1. J'ai essayé de me mettre à ce livre il y a quelques mois, étant donné que c'est le genre de lectures que j'aime. Mais je n'ai pas réussi à me plonger dans ma lecture et je ne l'ai jamais finie... (à vrai dire, je ne suis même pas à la moitié x)) Je pense qu'un jour j'essaierai de m'y (re)mettre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai qu'au début on a vraiment du mal et que j'ai hésité à continuer, mais je me suis dit c'est trop mon style de lecture normalement!

      Supprimer